AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Toute personne n'ayant pas posté dans le sujet rp du mois
avant le 20 de chaque mois, verra son compte supprimé.
Venez nous rejoindre sur notre page facebook ici

Partagez|

TOUCH. • Prologue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: TOUCH. • Prologue. Mer 18 Mai - 16:17

Bonchouuur.
Voilà, j'ai commencé à écrire un roman il y a de cela quelques mois, et j'aimerais vraiment avoir votre avis sur la question ! ♥ Je vous laisse donc ici le prologue et si jamais vous voulez la suite, je vous la posterai aussi ! ♥

PROLOGUE...
L'eau brûlante ruisselait sur ma peau, alors que d'épais nuages de vapeur commençaient à m'entourer, rendant l'atmosphère de la douche étouffante. Pour la plupart des gens, la température aurait été trop élevé et l'air irrespirable. Pourtant, pour moi, c'était indispensable. J'avais besoin de ressentir la morsure de la chaleur sur ma peau, les picotements que cela créait sur l'ensemble de mon corps. Yeux clos, visage levé vers le pommeau de douche, je soupirai avec lenteur, profitant de chaque seconde de ce calme immense. Le soleil perçait seulement à l'horizon en ce premier jour de mai, éclairant avec une incroyable douceur toute la pièce. Une nouvelle journée commençait, une journée qui s'annonçait longue, emplie de travail et d'émotions. Mentalement, je me repassais le programme de celle-ci, veillant à n'oublier aucun détail. Depuis que l'entreprise avait pris de l'ampleur, nous enchainions les réunions et les événements. Billie, ma meilleure amie et associée, était la femme la plus rayonnante qui soit ces derniers jours, heureuse à souhait, alors je ne pouvais pas me plaindre du travail qui nous surchargeait. Une chose était sûre: il allait falloir qu'on trouve une assistante au plus vite.

Alors que j'entourais mon corps nue de ma serviette de bain, je relevai les yeux vers le miroir qui se trouvait face à moi. Ma peau était rougie, marquée par la chaleur que je venais de lui infliger. Je détachai mes cheveux, qui jusqu'alors, étaient relevés dans un chignon rapide sur le sommet de mon crâne. Ils retombèrent sur mes épaules, les frôlant à peine alors que la vapeur d'eau rendait mes ondulations encore plus marquées. Je me forçait doucement à sourire en me regardant. C'était l'un des exercices que j'avais eu le plus de mal à réussir. Un exercice qui peut paraître un peu bête mais qui peut se révéler plus dur que prévu. La sonnerie de l'interphone me fit sursauter, me sortant de mes pensées. Déjà ? Quel heure était-il ? Je me rendis rapidement dans l'entrée, découvrant sur l'horloge de mon salon qu'il était déjà 7h et que j'étais en retard. Je laissai échapper un grognement de mécontentement et débloquai la porte du hall avant de déverrouiller ma porte d'entrée et de courir dans ma chambre. Heureusement, j'avais déjà préparer la tenue, qui serait parfaite pour ce jour, la veille au soir. Rapidement, je me glissais donc dans une robe fourreau prune décolletée que j'adorais. Quand ma meilleure amie poussa la porte d'entrée en s'annonçant chaleureusement, je venais tout juste de rentrer dans la salle de bain, secouant mes cheveux avec vigueur pour qu'ils aient plus de volume. J'entendis Billie déposer les gobelets de café et son sac sur la table basse, avant de s'avancer vers la salle de bain faisant claquer ses talons sur le parquet de mon appartement.

- Eh bien c'est une première ! Toi en retard ? Lança-t-elle, un immense sourire plein de malice sur le visage. Elle avait cette manière d'être incroyable. Je l'enviais parfois pour son assurance, sa beauté, et son côté extraverti que j'étais loin d'avoir. Alors que je me maquillais rapidement, elle se plaça contre le mur derrière moi, me regardant faire. Ses longs cheveux bruns chauds était relevés dans une queue de cheval haute très classe, alors que ses yeux noisettes était mis en valeur par un maquillage dans les tons dorées, qui s'accordait à la perfection sur son teint hâlée.

- Ne panique pas, notre premier rendez vous est dans une demi-heure et il est seulement à quelques rues d'ici. Ajouta-t-elle, avec un regard plein de douceur en venant donner encore plus de volume à mes cheveux châtains.




Les deux premiers rendez vous de notre journée aboutirent sur deux contrat. Un véritable plus pour notre entreprise car il s'agissait de deux petites soirées chics qui pourrait s'avérer être une très bonne publicité pour nous.

Il n'était que 10h et notre journée était loin d'être terminée. Le dernier de nos rendez vous professionnel était prévu pour 16h, mais je devais être sur Queen Street Est à 10h30 pour une rencontre avec les nouvelles jeunes femmes qui avaient rejoint le groupe de soutien. J'étais assez stressée et Billie n'avait cessé de me rassurer depuis que nous avions quitté les bureaux de notre dernier entretien.

Aujourd'hui, je serai marraine, pour l'association, pour la toute première fois en 2 ans, et je n'étais pas certaine d'être prête pour cela, malgré les dires de ma propre marraine, Gabrielle. Elle ne cessait de me répéter que j'étais plus que prête, que le fait que je n'ai pas réussi à combattre tous mes démons n'était pas un problème et que cette relation particulière ne pourrait que m'aider à aller mieux et à évoluer. Aider une jeune femme à relever la tête comme Gaby l'avait fait pour moi me semblait être la plus belle chose que je puisse faire, mais je n'avais qu'une peur : échouer. Ne pas pouvoir aider cette jeune femme à cause de mes propres problèmes. Voilà ce qui m'effrayait.

Quand nous entrâmes, un fin sourire vint étirer mes lèvres. Tout était fait pour que les femmes se sentent à l'aise, pour qu'elles arrivent à parler, à s'ouvrir aux autres, à être rassurées. Ici, je m'étais toujours sentie en sécurité et c'était clairement le plus important. La pièce était exactement comme je l'avais gardé en souvenir bien que je ne sois pas venue depuis des mois. Au centre de la pièce, pas de rond de chaises austère comme dans d'autres groupes de soutient, non, ici nous avions d'énormes coussins posés à même les sols, des plaids doux et confortables, des guirlandes lumineuses pleines de chaleur décorant la pièce, alors que des petites touches végétales amenaient un côté naturel. Pleins de gourmandises étaient disposées sur des petites tables ronds, pleine de couleurs. J'aimais cet endroit. Ici, on m'avait apporté tout le soutien et tout l'amour dont j'avais eu besoin suite à mon agression, et aujourd'hui, c'était à mon tour d'aider. Cette pensée fit voler en éclats mes peurs, et mon sourire s'élargit. Billie le remarqua et, comme soulagée, elle sourit à son tour.

La réunion fut pleine d'émotions. Je rencontrai ma filleule, Agathe, une jeune femme de tout juste 18 ans, pleines de douleurs et avec une immense envie d'avancer.

Alors que nous quittions le building où se trouvaient les bureaux de l'association pour aller déjeuner toutes ensembles, je marchais dans le hall, suivant les groupes des filles, perdue dans mes pensées, les yeux baissés. L'un de mes talons glissa sur le sol humide et je basculais en avant. Sans que je m'y attende, deux mains vinrent stopper ma chute, se plaçant sur mes épaules nues. Ma respiration se coupa net à ce contact. Tout mon corps frissonna, se préparant à la douleur. Mais à la place de la froideur habituelle de celle-ci, une chaleur intense émana de ces doigts inconnus. Expirant difficilement, je relevai les yeux vers les siens. Tout mon corps était comme tiraillé entre deux réactions, deux envies : Reculer ou Rester sous ce contact si différent des autres.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
TOUCH. • Prologue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [LOI] Lois héraldiques royales : prologue
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Prologue
» Rick Ross - Touch 'N You ft. Usher
» Prologue du film 16 Pokémon L'éveil de Mewtwo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Human Witchcraft :: 
Time to relax
 :: Les archives
-